La Maison de la Mère et de l’Enfant a été inaugurée à Uccle en 1950 par S.M la reine Elisabeth. La maison de la Mère et de l'Enfant est subsidiée et agréée par la commission communautaire française (COCOF).

Entourée d’un grand parc arboré, doté de jeux de plein air pour les enfants, elle jouit de communications faciles avec le centre-ville.

La maison et le personnel est préparé pour l'accueil des mamans avec leur(s) enfant(s), les chambres remises à neuf régulièrement peuvent accueillir des familles pouvant aller jusqu'à 4 enfants. 

Les hébergées sont suivies et accompagnées
jusqu'à leur départ de l'institution et peuvent même
être accompagnées après leur départ en fonction des besoins de la personne

LA POPULATION DE NOTRE MAISON


Les mamans majeures/mineures

Qui ont besoin d'une aide psychologique, d'être en sécurité, de reprendre confiance en elles et de trouver un logement. 

Les femmes enceintes

Qu'elles soient majeures ou mineures

Les femmes avec enfants victimes de violences physiques ou psychologiques

 

Les femmes expulsées

De leur domicile par des propriétaires abusifs, à cause de difficultés financière ou de logement insalubre

LE PERSONNEL



Une équipe expérimentée est disponible pour apporté les solutions nécessaires au bon fonctionnent de l'institution et l'aide aux mamans, l'équipes est composée de :

  • Une Directrice

  • Une psychologue 

  • 4 assistantes sociales (dont une s'occupant exclusivement du post hébergement)

  • 7 éducatrices

  • 2 éducateurs (hommes à tout faire)


L'HISTORIQUE DE L'ARMÉE DU SALUT

L'Armée du Salut a été fondée en 1865 par William Booth dans l'Angleterre industrielle du 19ieme siècle.
Portée par une éthique chrétienne, sa vocation est de répondre aux besoins physiques, sociaux et spirituels des personnes en situation de détresse.
Elle est présente dans plus de 130 pays sur les cinq continent.
Elle accomplit une œuvre d'intérêt général dans les domaines de la santé (hôpitaux, dispensaires), de l'enseignement,
du social et intervient à tous les âges de la vie (de la naissance à la fin de vie).
L'Armée du Salut a pour vocation de restaurer la personne dans son corps, son humanité, ses droits fondamentaux et sa spiritualité.
Cherchant à répondre à tous les appels de détresse, William Booth (1839-1912) a parfaitement défini la manière dont il convient d'aborder la personne en souffrance :
  •  L'accueillir et l'écouter, la soutenir et la sécuriser en lui offrant un cadre structurant, lui permettant de faire le point et d'évoluer

  • Agir sur les causes, tout en procurant une réponse immédiate à son désarroi, ce qui suppose, le cas échéant,
    la mise en œuvre d'une aide d'urgence et/ou accompagnement sur le long terme

Des l'origine, l'Armée du Salut s'est inspirée du modèle militaire afin de se doter de la plus grande efficacité possible.
Devenu symbole d'identification, l'uniforme salutiste porte à travers le monde la Parole de Dieu et son amour pour les hommes Armée de Paix, son message reste étroitement lié à l'action sociale.
Partout où elle est présente, l'Armée du Salut met en place et gère de multiples structures.
Son action peut aussi être ponctuelle et répondre aux urgences