image

 
loading...
image

image

image

Recherche personnalisée

PROLOGUE

Historique

La Maison de la Mère et de l’Enfant a été inaugurée à Uccle en 1950 par S.M la reine Elisabeth. La maison de la Mère et de l'Enfant est subsidiée et agréée par la commission communautaire française (COCOF). Elle accueille les femmes enceintes ou accompagnées d’enfants de toutes conditions.

Entourée d’un grand parc arboré, doté de jeux de plein air pour les enfants, elle jouit de communications faciles avec le centre-ville.

LA POPULATION DE NOTRE MAISON.

  1. Les mineures enceintes.

Placées par le Tribunal de la jeunesse ou le Service de l’aide à la jeunesse. Elles proviennent de familles désunies ou en difficulté et, parfois, sont placées en institution depuis leur plus jeune âge. D’autres, issues de familles maghrébines et musulmanes, ont été expulsées de leur foyer familial.

  1. Les femmes majeures.

Certaines, de familles normales, éprouvent des difficultés conjugales. D’autres, avec leur passé institutionnel, n’ont pas réussi à construire une relation stable. Ces femmes sont souvent agressées moralement et / ou physiquement.

  1. Les mères célibataires

Vivant avec un ami mais subissant le même sort que les précédentes.

  1. Les femmes expulsées

De leur domicile par des propriétaires abusifs ou à cause de difficultés financières (loyers en retard).

image
image
image
image